La sécurité routière en deux-roues

La pratique du deux-roues, que cela soit en moto, en scooter ou autres, nécessite non seulement un équipement spécifique mais également une approche extrêmement prudente. Particulièrement exposé, le conducteur de deux-roues doit en tout temps faire preuve d'un grand savoir-faire. Passons en revue les différents moyens qui permettent de conduire en toute sécurité une moto ou un scooter.

Le port du casque et l'équipement de base

Prendre la route en deux-roues implique obligatoirement le port d'un casque, même à vélo. Il en va tout simplement de votre sécurité. À moto, le préférer intégral. On pourra le choisir de telle façon qu'il soit visible de nuit, avec des bandes réfléchissantes, ou tout simplement de couleur vive. Ne négligez pas non plus la qualité en optant pour un modèle éprouvé respectant les normes internationales en matière de sécurité. Assurez-vous de porter des vêtements vous permettant d'être le plus visible possible. En moto, le port d'une combinaison ou d'une veste adaptée, par exemple en cuir, ainsi que des bottes sont a priori indispensables. Bien évidemment, indépendamment du deux-roues considéré et de la température, le port d'un pantalon est, pour des raisons évidentes, parfaitement obligatoire.

Comportement sur la route

La première chose à considérer est le respect rigoureux du code la route. Rappelez-vous que la route n'est pas un circuit. Soyez vigilant avec les distances de sécurité, ces dernières étant encore plus importantes que lorsque vous circulez avec une automobile. Ne tournez jamais sans annoncer clairement votre intention, par le biais de votre clignotant. Ne dépassez jamais par la droite et ne remontez pas les files. Pensez à systématiquement anticiper le danger. Méfiez-vous autant des autres usagers de la route que des piétons. N'oubliez pas que les distances de freinage sont bien souvent beaucoup plus grandes qu'on ne le pense, même sur route sèche. De manière générale, si vous avez la possibilité d'éviter de rouler sur des routes mouillées, abstenez-vous de prendre la route. Observez autant ce qui se passe dans vos rétroviseurs que devant vous, en n'hésitant pas à balayer le regard, devant et au loin. Gardez en mémoire que rouler en deux-roues nécessite une concentration accrue et demande, malgré la position assise, des efforts physiques non négligeables. Sachez enfin adapter en permanence votre vitesse, indépendamment des limitations, spécialement en cas de pluie et redoublez de prudence si vous transportez un passager à l'arrière de votre véhicule.